ASSURANCE ANIMAUX POUR LES NULS

Pourquoi prendre une assurance pour son animal ?

Seulement 6 % des propriétaire d’animaux en ont une. Même si elle ne revêt pas un côté obligatoire elle est cependant utile pour éviter de payer des montants faramineux pour les soins médicaux de votre animal. En effet, les soins vétérinaires ne sont pas du tout donnés : s’il faut en moyenne débourser dans les 70 euros pour une simple consultation, les actes plus importants tel que la chirurgie peuvent atteindre jusqu’à 1000 euro !

Ainsi, comme pour la mutuelle santé pour les humains, l’assurance animale vous perme d’avoir en fonction des garanties souscrites d’avoir soit le remboursement d’une partie, soit le remboursement intégral des dépenses engagées pour les soins médicaux de votre petit animal.

  • Couverture de base : c’est la garantie la plus simple et la moins couteuse avec cependant un champ d’action limité puisqu’elle n’intègre pas les actes médicaux importants tel que les actes chirurgicaux. Elle couvre généralement 60 à 70% des actes médicaux et le montant de la cotisation varie entre 500 et 800 euro par année.
  • Garanties complètes : ce sont des contrats haut de gamme qui offre un champ de couverture plus étendu. Elles couvrent 70 à 80% des actes médicaux et le montant de la cotisation varie entre 800 et 100 euros par an.

Comment prendre une assurance animale

Pour bien choisir une assurance pour votre animal, vous devez vous focaliser sur deux principaux critères qui vous guideront dans le choix d’une offre.

Les critères liés à l’animal 

Pour prendre une assurance pour votre animal, vous devez connaître les critères de votre animal. Il s’agit principalement de :

  • L’âge : l’assurance est possible pour votre animal à partir de 3 mois.
  • La race : certaines catégories d’animaux ne sont pas éligibles à l’assurance : par exemple concernant les chiens l’assurance exclus généralement les chiens de garde et les chiens d’attaque.

Les critères liés aux contrats 

les éléments se lesquels vous vous reposez pour souscrire un contrat. Il s’agit principalement de :

  • Taux de couverture : pour un contrat de moyen de gamme il peut varier entre 50% et 80% contre 80% – 100% en fonction du type de contrat et de l’état de santé de l’animal.
  • Garanties du contrat : certains contrats prennent en compte les risques d’accidents et les risques de maladies alors que d’autre non ! Vous devez être prudent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =