Mutuelle commerçant : quelle couverture santé pour les indépendants ?

Tout comme les salaries bénéficient souvent d’une complementaire sante d’entreprise avantageuse, les travailleurs independants doivent également avoir une meilleure assurance protection sante. En effet, maladie, maternité, invalidité ou arrêt de travail exigent une mutuelle sante bien adaptée aux TNS ou travailleurs non salaries que ce soient des artisans, des personnes qui exercent des professions liberales ou des commercants.

Le RSI pour commercant et securite sociale

Contrairement aux travailleurs salariés, les ouvriers independants ne sont pas rattachés au regime général de protection de la sécurité sociale, mais au RSI ou regime social des indépendants. En effet, le RSI prend en charge les dépenses de sante de profession des commercants de la même manière que les salariés. Les taux de remboursement de l’assurance sont, 80 % sur les frais d’hospitalisation, 70 % sur les soins dentaires et sur les consultations au sein des spécialistes, et 60 % sur les soins optiques. Ces remboursements sont réalisés sur le taux de tarifs conventionnés, c’est-à-dire sur des tarifs établis entre les professionnels de sante et la sécurite sociale. Ces tarifs sont largement dépassés et par conséquent les tarifs de remboursement ne correspondent plus aux sommes que vous devez vraiment acquitter. C’est pour échapper à cette situation qu’il est nécessaire de souscrire à une mutuelle sante de profession artisan ou commerçant.

Tarifs d’une assurance commercant

Par désignation, un commercant est un travailleur non-salarié (TNS). En effet, il travaille de manière à satisfaire son propre compte. Les travailleurs commercants ne sont donc pas concernés par la mutuelle sante collective. Ces commercants doivent souscrire leur propre assurance pour que leurs dépenses de sante soient bien remboursées. Les commercants ont un mode de vie avec des contraintes personnelles attachées à leur profession et surtout des horaires de travail souvent compliqués. C’est à cause de ces situations qu’une mutuelle sante aux tarifs adaptés pour les TNS s’avère nécessaire afin d’assurer la couverture sante d’un artisan quelle soit sa profession. Il est indispensable de trouver des mutuelles commercant bien adaptées aux besoins de la profession d’un artisan pour faciliter les remboursements. Pour cela, il existe différentes mutuelles réservées aux TNS ou artisans non salariés, il faut juste trouver celle qui s’adaptera au mieux à votre profil et à votre devis d’assurance. Avant de signer un contrat au sein de l’une de ces mutuelles pour TNS, posez-vous des questions à propos de vos besoins d’assurance maladie, ai-je besoin de lunettes?? Votre mode de vie, quel risque lié au travail?? Et enfin à propos de la couverture de votre mutuelle.

La loi Madelin

Créée le 11 février 1994, la loi Madelin (du nom du ministre A. Madelin) a pour but d’encourager les ouvriers independants ou TNS d’avoir un regime de prevoyance pour leur complementaire sante. Grâce à cette loi, souscrire à des mutuelles santé se transforme en un atout fiscal. Les cotisations que vous accomplissez pour votre complementaire sante seront ainsi déductibles de vos bénéfices imposables, qu’il s’agisse des bénéfices industriels et commerciaux connus sous le nom de BIC ou des bénéfices non commerciaux ou BNC. Ce regime de mutuelles institue deux contrats d’où les contrats individuels et les contrats de groupe. Les contrats individuels concernent les TNS ou les artisans indépendants qui effectuent seuls leur travail. Dans ce contrat, il est tout à fait possible d’assurer les cotisations mutuelles pour les membres de la famille des ouvriers non-salariés en tant qu’ayant-droit au sein du RSI. L’atout d’un tel contrat sur les artisans independants est qu’il est souple par rapport aux besoins spécifiques en remboursement de l’artisan independant. Pour les contrats groupe de Madelin, ils examinent les artisans indépendants qui travaillent au sein d’une entreprise. Ces contrats qui concernent l’entreprise sont destinés spécialement pour les chefs d’entreprise non salariés et les employeurs qui exercent des professions liberales. Ainsi, que ce soit des artisans, des commercants, des professionnels ou des personnes exerçant des professions liberales, la convention Madelin permet de leur offrir une meilleur avantage en matière d’assurance.

Trouver les bonnes mutuelles appropriées à votre devis

Vu le nombre de mutuelle artisan sur le marché, il n’est souvent pas facile de faire un choix sur celle qui correspond le mieux à votre protection, vos besoins personnels, votre devis et votre activite. Pour gérer cela, essayez de définir avec prevoyance vos besoins de sante, puis examinez les garanties que la mutuelle pour professionnels vous offre. Ces garanties peuvent être sur les frais d’hôpitaux, les frais d’opération, les éventuelles protections mais aussi sur les médicaments. Et enfin, comparez les garanties et les offres à l’aide d’un comparateur mutuelles sante. La meilleure façon de trouver une mutuelle parmi les différentes mutuelles est d’utiliser un comparateur. Il peut vous aider dans votre choix, en examinant les garanties, la prevoyance et les niveaux de remboursement, et cela en relation avec votre activite. Ces comparateurs faciliteront aussi la réalisation de votre devis de complementaire sante. Ce devis est très important afin d’éviter les erreurs sur les revenus de votre complementaire sante.

Les démarches à faire pour un contrat de prevoyance

Pour souscrire à une assurance, voici les dossiers à fournir. Vous devez dresser un dossier qui comprend votre nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance du titulaire du contrat de complementaire sante et de ses ayants droit en assurance maladie. Ensuite, le numéro de securite sociale et le regime de prevoyance auqel est lié l’assuré. Ce regime de prevoyance peut être pour la mutuelle de groupe ou pour le RSI d’un artisan, cela dépend de votre activite. Après, un relevé d’identité bancaire ou RIB et, enfin, un certificat de radiation en cas de résiliation de mutuelles. Généralement, le payement du 1er mois de cotisation est demandé lors de l’adhésion accomplie par l’artisan. Les remboursements de l’assurance y sont ainsi plus faciles.

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + dix-sept =