Mutuelle particulier : quelles garanties choisir pour sa complémentaire ?

Les remboursements de base de la Sécurité Sociale peuvent ne pas suffire pour couvrir l’intégralité des soins, raison pour laquelle l’adhésion à une complementaire sante constitue une garantie pour mieux s’assurer et alléger les coûts grâce au remboursement des frais. Avec la pluralité des offres mises en avant par les mutuelles, que ce soit en ligne ou dans d’autres espaces, le choix doit être pertinent. Certaines entreprises partenaires proposent la mutuelle sante directement en complément au régime obligatoire, tandis que dans d’autres cas, les particuliers sont obligés de souscrire eux-mêmes les services d’une mutuelle sante ou d’une compagnie d’assurance afin de pouvoir bénéficier d’offres et de garanties et de se soigner comme il faut. Cette affiliation peut s’effectuer sur un espace en ligne ou directement en agence. Mais comment bien choisir sa complementaire sante pour un maximum de prevoyance ?

Faire établir un devis des services

Etant donné que chaque contrat d’assurance est différent, il reste vivement recommandé pour les particuliers ainsi que les entreprises partenaires d’effectuer une comparaison entre plusieurs offres de manière à obtenir le meilleur devis possible pour une garantie donnée sur un espace perso. La démarche est simple étant donné que la plupart des assureurs professionnels proposent généralement sur leur espace un devis gratuit pour tous les services offerts. Ce devis peut s’obtenir en ligne en allant sur leur site internet. Cette demande de devis de complementaire sante en ligne est rationnelle et intéressante dans la mesure où le requérant ne perd pas de temps à se déplacer. Cependant, la vigilance est de mise pour éviter de se faire embobiner dans des offres et contrats qui risquent de ne pas se révéler avantageux. L’objectif du particulier sera donc de choisir sur son espace le devis avec la meilleure assurance à un juste prix. Une des choses à considérer, lorsqu’on parle de complementaire sante, est l’étendue de ce qu’elle peut couvrir en matière de remboursements. Il existe un niveau de police proposé par ces partenaires pour chaque particulier et pour les entreprises. Il est jugé en fonction des besoins en termes de soins de cette personne ou de ces entreprises. Cela dépend si les particuliers ou professionnels en question requièrent au cours de leur vie une consultation régulière chez un spécialiste comme dans le cas des particuliers portant des lunettes par exemple, ou s’il s’agit juste d’une simple prevoyance en cas de maladie ou d’hospitalisation. Une complementaire sante définie selon les besoins de chaque particulier est de loin l’offre la plus avantageuse dans la mesure où il serait inutile de payer pour des services qui resteront non consommés sur son espace.

La mutuelle sante de l’entreprise

Normalement, il n’est pas du tout envisageable pour un employé de refuser de s’affilier à l’offre de prevoyance de l’entreprise sauf dans quelques conditions précises. Premièrement, s’il bénéficie déjà d’une mutuelle. Ensuite, s’il s’agit d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD). Et finalement, si les particuliers concernés sont encore des apprentis. Ce sont les seuls cas qui permettraient à un salarié et sa famille de rejeter la mutuelle sante de la société où il travaille. Néanmoins, il lui est tout à fait possible de signer une autre complementaire sante si les garanties proposées dans son espace s’avèrent non satisfaisantes. En général cela est nécessaire lorsqu’il s’agit de santé dentaire et optique dont les frais sont souvent mal remboursés. Mais pour faire ce choix, plusieurs critères sont à prendre en compte par les particuliers, notamment les tarifs de la complementaire sante en question par rapport aux offres de couvertures faites par les professionnels, le délai de remboursements et les services inclus par les entreprises. Pour se faciliter la vie, un devis gratuit peut être obtenu sur son espace web.

L’utilité des surcomplémentaires et contrats de prevoyance

Une surcomplémentaire est un dispositif d’assurance qui permet de renforcer tous les remboursements en matière de santé tandis qu’un contrat de prevoyance permet de faire face aux imprévus. La première est utile dans la mesure où la Sécurité Sociale ainsi que la mutuelle sante de l’entreprise ne proposent pas des garanties suffisantes, surtout lorsqu’il s’agit d’optique ou de frais dentaires. Cette solution offre donc au particulier la possibilité de pouvoir mieux se soigner et surtout d’être mieux remboursé qu’avec une simple mutuelle sante. En bénéficier constitue un énorme avantage étant donné que sans cela, une grande majorité de particuliers et professionnels ne peuvent pas prétendre aux soins nécessaires qui se révèlent trop coûteux. La prevoyance par contre est une sorte de filet de sécurité ou une garantie dans une vie. Elle peut aider à faire face à tous les imprévus tels que la maladie, l’hospitalisation et l’invalidité. L’un ou l’autre fonctionne par versement d’une prime. Cependant, contrairement à la surcomplémentaire, la prévoyance donne droit à un remboursement d’un certain pourcentage des dépenses et elle permet de percevoir une indemnité ou une rente dans le cas où un imprévu survient et entraîne une dépendance.

Une assurance pour les ménages

Afin d’avoir la garantie qu’un contrat d’assurance est adapté à la vie familiale, avant tout, il est essentiel que chaque membre de la famille puisse en jouir, du plus petit au plus grand. Cette assurance doit couvrir en même temps la santé dans les cas de maladies ou d’hospitalisation ainsi que la sécurité. De ce fait, il est indispensable que cette prevoyance soit bien complète et propose plusieurs garanties. C’est une protection intégrale instaurée dans le but d’avoir davantage de garanties et de faire face à tous les accidents de la vie, pour les enfants à l’école ou pour les adultes dans le cadre de leur espace de travail ou tout simplement sur le plan de la vie sociale en général. Elle offre avant tout une garantie d’assurance de protection pour chaque membre de la famille en cas d’accident. Il se peut que ce soit un dommage causé à un tiers ou tout simplement un accident dont un des membres de la famille est victime. De plus, elle propose également une protection juridique qui consiste à apporter sa contribution au niveau de la prise en charge des services et honoraires d’avocat ou encore des frais d’expertise en cas de litige. Pour les besoins au quotidien comme l’assistance par exemple, l’assurance couvre une partie des frais, ainsi que dans le cas d’un licenciement où il sera possible de prétendre à un remboursement d’une part des frais pour le budget familial. En somme, il s’agit d’un complément de protection qui offre une garantie supplémentaire à la sécurité des ménages, et des dépenses liées à celle-ci.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =