Devis mutuelle sante : comment souscrire une assurance complementaire en ligne

Une complementaire sante est une assurance qui intervient en complément de l’Assurance Maladie pour prendre en charge vos dépenses de santé non couvertes par le régime obligatoire. Elle rembourse ainsi divers frais médicaux comprenant notamment l’hospitalisation, les dépassements d’honoraires de médecin, les frais d’optique, les frais en dentaire, les visites chez un ostéopathe ou autre praticien spécialisé et parfois quelques actes de prevoyance ou sevrage. Comparer les offres de mutuelle en ligne et les garanties qui s’y rapportent n’est pas toujours facile tant les mutuelles sont nombreuses et les formules d’assurance variées. Voici quelques conseils utiles avant de souscrire votre mutuelle.

Comparez les différentes propositions de devis avec un espace comparateur sur Internet

Avant toute chose, commencez par bien identifier vos besoins en mutuelle et le budget que vous souhaitez consacrer à votre future mutuelle. Les outils de comparaison et la demande de devis gratuits en ligne sont des outils très efficaces qui vous orienteront dans votre choix final. Une fois vos besoins en mutuelle identifiés vous pourrez choisir la complementaire sante ou prevoyance correspondant exactement à vos attentes. Certaines personnes privilégieront uniquement une mutuelle hospitalisation, moins chère mais qui ne remboursera pas les frais dentaires ou d’optique, d’autres préféreront une assurance offrant des garanties étendues à un tarif plus élevé.

Chaque poste de soin soulève différentes questions. Pour l’assurance hospitalisation par exemple il est important de savoir si la complementaire sante vous rembourse les frais de séjour et le forfait journalier, s’il existe des établissements exclus de la prise en charge, si les services suppléments confort sont compris etc…

En optique, selon vos besoins, il sera aussi intéressant de vérifier si certains actes chirurgicaux comme l’opération de la myopie par le laser ou des corrections au moyen de lentilles sont remboursées par la mutuelle et s’il existe un plafond de remboursement pour les lunettes.

En orthodontie, une formule de mutuelle qui propose le remboursement intégral des prothèses dentaires ou des actes non remboursés par la Sécurité Sociale peut parfois vous éviter de mauvaises surprises.

Enfin, si vous souhaitez protéger votre famille au moyen d’un contrat de mutuelle unique, vous pouvez souscrire sur votre espace client à une mutuelle sante famille qui propose généralement une offre intéressante en terme de rapport qualité/prix et parfois de services (scolarité à domicile pour un enfant suite à une hospitalisation notamment). La complementaire sante famille est également recommandée pour un couple sans enfant.

Comment comparer les propositions de prix d’assurance ?

Le comparateur de mutuelle se présente sous la forme d’un questionnaire en ligne que vous devrez remplir en indiquant quelques informations vous concernant et le niveau de remboursement souhaité. En fonction de vos critères de recherche de mutuelle, le comparateur vous proposera ensuite une sélection de devis correspondant à votre demande.

Attention aux tarifs ! Formule à bas prix ou mutuelle haut de gamme ? Le pour et le contre

La mutuelle sante idéale pour vous n’est pas nécessairement la moins chère. La proposition santé à privilégier est souvent celle qui vous laissera le moins de frais de mutuelle à votre charge. A titre d’exemple, au lieu de choisir une mutuelle santé à 30 € par mois qui ne remboursera que 100 % du ticket modérateur pour des frais d’orthodontie, il peut-être plus intéressant (mais rien ne permet de l’affirmer) d’opter pour une complémentaire à 90 € qui remboursera trois fois plus. A condition bien entendu d’envisager un protocole d’orthodontie dans les mois à venir. Il est inutile de prendre, à titre de prevoyance, une formule de mutuelle couvrant des soins ou des services dont vous n’avez pas besoin … Vous pourrez toujours réviser votre formule d’assurance dans votre espace client lorsque vous envisagerez certains soins ou lorsque ces derniers seront terminés.

Toutefois, si vous envisagez des dépenses importantes en dentaire par exemple, évaluez si une montée en gamme de remboursement d’assurance est réellement rentable. Si les cotisations d’assurance sont vraiment très élevées, cela vaut-il vraiment la peine d’opter pour une mutuelle sante qui rembourse bien mais reste très onéreuse ? En clair faites des simulations et des devis car une complémentaire santé qui prendra entièrement en charge vos frais n’est pas toujours rentable d’un point de vue tarifaire.

Que faut-il regarder dans le devis lorsque l’on choisit une mutuelle sante sur Internet ?

Certaines informations sont importantes dans le choix d’une mutuelle. Il s’agit principalement :

  • Du taux de remboursement qui doit au minimum rembourser le ticket modérateur
  • Des soins et pathologies pris en charge par la mutuelle
  • Des prestations exclues
  • De la prise en charge par la mutuelle des dépassements d’honoraires
  • Des services supplémentaires tels que la prevoyance compris ou non
  • Des délais de carence de l’assurance
  • De la franchise
  • Du tiers-payant

Pour bien choisir votre complementaire sante, sélectionnez d’abord les offres qui proposent des garanties correspondant à vos besoins en terme de soins, comparez ensuite les tarifs et les devis.

Ne vous laissez pas submerger par les offres

Même si les devis en ligne sont gratuits, il ne sert à rien de vous retrouver avec l’espace d’une cinquantaine d’offres de complémentaire santé à étudier et une kyrielle de garanties à analyser. Sélectionnez uniquement les garanties de mutuelle qui sont au plus près de vos besoins. Trois ou quatre devis suffiront.

Quelles sont les informations que doit obligatoirement comporter une offre ou un devis sur Internet ?

Une offre ou un devis pour être valable doit comporter les informations suivantes :

  • La mention « devis » ou « proposition de prix »
  • La date de création de l’offre
  • La durée de validité de l’offre
  • Le pourcentage exprimé en fonction du tarif de convention qui doit spécifier s’il comprend ou non le remboursement Sécurité Sociale. C’est-à-dire soit :
      1. Le pourcentage exprimé comprend les remboursements Sécurité Sociale
      2. Le pourcentage exprimé viennent en supplément du remboursement SS
  • Les remboursements des prothèses dentaires et implants dentaires sont-ils plafonnés ou non
  • La mutuelle sante prend-elle en charge les actes HN (Hors Nomenclatures) comme les implants dentaires ou les actes de parodontologie ? Est-ce qu’elle rembourse les services complémentaires d’assistance, de prevoyance, de prévention dentaire, le traitement anti-tabac, les médecines douces…

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =