Mutuelle dentaires : quels remboursements ?

Outre les dépenses d’optique, les frais des soins dentaires peuvent aussi représenter une part conséquente sur le budget de santé d’un ménage. La securité sociale rembourse une partie des dépenses dentaires et non pas leur intégralité, ce qui fait que la part supportée par les patients est encore assez lourde. Cette institution dispose en effet d’une base de remboursement pour déterminer la somme qu’elle doit indemniser. Par ailleurs, les tarifs varient d’un traitement à l’autre et d’un dentiste à l’autre. Un detartrage n’est pas tarifé au même prix que des couronnes ou une orthodontie par exemple. Les prothèses dentaires figurent également parmi les soins rembourses par la securite sociale tandis que certains implants dentaires ne le sont pas du tout. Souscrire à une complementaire sante est donc la meilleure alternative pour alléger les dépenses en soins dentaires. Ces contrats prennent aussi en charge le soin de toute autre maladie jusqu’à l’hospitalisation. Comme il existe de multiples offres sur le marché, il peut être judicieux pour un futur assuré d’utiliser un comparateur de tarifs en ligne. Comparez également les honoraires des dentistes et vous réaliserez de réelles économies sur vos dépenses de santé. Plusieurs plateformes vous permettent de créer un espace personnel. Voici donc les différents soins dentaires remboursés par la securite, leur niveau de remboursements ainsi que la part prise en charge par les mutuelles.

Les soins courants

Le soin des caries, le détartrage, l’extraction et la dévitalisation des dents se trouvent parmi les soins les plus courants des Français. Leur taux de remboursement par la securite sociale est de 70 %. Le tarif de convention dépend du soin. Il est par exemple de 28,92 euros pour les détartrages. Le soin d’une carie varie de 16,87 euros à 40,97 euros.

Les protheses dentaires

Les protheses dentaires font partie des soins incontournables des personnes qui ont une ou plusieurs dents absentes. Le remplacement de ces dents leur apporte plus de confort pour le broyage des aliments. Les protheses dentaires ont également un rôle nettement esthétique. Ces soins dentaires sont remboursés par la securité, néanmoins la part indemnisée ne couvre pas toutes les dépenses. Par ailleurs, il est indispensable que le dentiste décrive l’intervention et dresse un devis. Il fournit également les détails sur la technique utilisée, les matériaux ainsi que le montant de ses honoraires. Il existe deux types de prothèses dentaires : les fixes et les amovibles. Voici les différentes solutions de prothèse fixe qu’un praticien peut proposer.

La couronne

Elle est pratiquée lorsqu’une dent est fortement cariée et que la dévitalisation est incontournable. Le taux de remboursement d’une couronne par la sécurité est de 70 % sur la base de 107,5 euros, donc elle rembourse effectivement 75,25 euros, une somme qui est souvent nettement inférieure à la celle qui est demandée par un dentiste. Une complementaire santé peut par contre payer la différence, mais il faut que le contrat prévoie clairement le taux remboursé. Il y a par exemple les assureurs qui effectuent la prise en charge jusqu’à 200 % du prix des couronnes remboursées par la sécu.

Les implants dentaires

Ce sont des opérations qui se trouvent dans la catégorie « hors nomenclature » de la securite sociale. Elle ne rembourse donc pas ces dépenses à l’exception de la couronne qui y sera installée. On peut donc se tourner vers une mutuelle qui supportera une partie des frais. Néanmoins, ici encore il est important de bien considérer leurs offres pour faire le bon choix. Certaines compagnies d’assurance proposent des forfaits annuels tandis que d’autres prévoient un taux de remboursement. Certaines mutuelles ne les remboursent tout simplement pas non plus !

Les bridges à 3 éléments

Ils sont remboursés à hauteur de 70 % de 279,5 euros, soit 195,65 euros effectifs alors que le coût réel peut parfois dépasser les 2 500 euros. Une mutuelle peut rembourser jusqu’à 300 % de la prestation de la securite sociale ! D’autres mutuelles proposent une somme annuelle forfaitaire.

L’inlay et l’onlay

Ces prothèses sont fixées sur la dent lorsqu’il est impossible de soigner les caries par un analgame. Ces implants dentaires sont remboursés par l’Assurance maladie. La base de remboursement de l’inlay-core est néanmoins de 122,55 euros et le taux de remboursement est de 70 %, donc le patient reçoit 85,78 euros. L’inlay-core à clavette est remboursé sur la base de 144,05 euros avec un taux de 70 %, donc le remboursement effectif est de 100,83 euros. L’intégralité de ces opérations n’est pas systématiquement remboursée par les mutuelles. Il est donc recommandé de choisir l’assureur qui les couvre à 100 % si vous pensez que leur pose est probable dans les mois à venir.

Les appareils dentaires

On les connait aussi sous le nom de dentiers. Ce sont des protheses amovibles. Des remboursements sont prévus par la caisse d’assurance. Le tarif de convention de l’appareil dentaire à 3 dents est de 64,50 euros et le taux de remboursements est de 70 %, donc la somme remboursée est de 45,15 euros. Par ailleurs, l’appareil dentaire de 14 dents est couvert sur la base de 182,5 euros et avec un taux 70 %. Le montant remboursé est au final de 127,75 euros. Souvent les dépenses dentaire réelles sont nettement supérieures à ces montants. De nombreuses mutuelles d’assurance couvrent alors les dépenses sur les dentiers. Un individu a le choix entre plusieurs garanties dont celles qui proposent jusqu’à 300 % du tarif de convention de la sécu. Plusieurs mutuelle sante proposent également des remboursements forfaitaires par dent.

Les dépenses d’orthodontie

L’orthodontie permet de corriger une dentition irrégulière. La sécurité sociale rembourse une partie des dépenses d’orthodontie des enfants et des adolescents jusqu’à 16 ans. Les adultes ne sont pas indemnisés. Il est bon de savoir que ce traitement dentaire doit avoir l’aval de l’assurance maladie. Cette dernière rembourse les frais à hauteur de 193,5 euros par semestre sur une période de 6 semestres au maximum. Un praticien doit dresser un devis clair qu’il remet à son patient avant de commencer les soins. Il est intéressant d’avoir une bonne mutuelle sante, car les honoraires sont beaucoup plus élevés que la somme remboursée par l’assurance maladie. Il en est de même pour les adultes qui ne sont pas rembourses par la sécurité sociale. Les complementaire sante prévoient des garanties pour toute la famille aussi bien pour les enfants que leurs parents. Les assurés sont ainsi certains qu’ils pourront profiter du remboursement de toutes leurs dépenses dentaire. Les mutuelle sante proposent des garanties dentaire pouvant aller jusqu’à près de 1 000 euros pour certains contrats.

Pour conclure

Les dentistes et les professionnels de la dentisterie sont libres de fixer le prix de leurs consultation et de dresser leur devis à leur convenance. Il est donc nécessaire de couvrir les frais dentaires et les éventuelles charges d’hospitalisation par une mutuelle sante. Vous pouvez néanmoins découvrir plusieurs tarifs d’assurance dentaire et optique sur internet et comparez ainsi leurs offres afin de trouver la plus intéressante. Un comparateur en ligne vous permet de brasser des dizaines de mutuelles en fonction de vos besoins. Vous pourrez entrer sur votre espace une fois que vous êtes inscrit sur le comparateur et vous n’aurez plus qu’à choisir le devis personnalisé qui réponde le mieux à vos attentes.

Pour aller plus loin :