Mutuelle cout : comment sont calculés les prix des complémentaires santé ?

Les organismes proposant des offres de complémentaire santé en complément de la securite sociale sont nombreux sur le marché en France. Et d’une entreprise de mutuelle santé à une autre, on constate des écarts plus ou moins importants au niveau des prix, en particulier pour l’optique, le dentaire ou l’hospitalisation. Vous vous demandez peut être comme beaucoup de personnes d’ailleurs ce qui peut justifier de telles différences de tarif. Cet article qui fournit des informations sur les différents critères pris en compte dans la détermination du niveau des cotisations vous sera d’une aide précieuse.

Les garanties : des éléments déterminants dans le calcul du cout d’une complementaire sante

Dans le calcul du cout des contrats en euros de complementaire sante, les compagnies d’assurances tiennent compte du niveau de garantie proposé pour fixer les cotisations ou primes mensuelles. Ainsi par exemple, les mutuelles ont dans leur majorité un tronc commun de remboursements représentant des dépenses impossibles à compresser. On peut citer notamment le remboursement des soins hospitaliers, les frais de séjour, forfait hospitalier ou encore consultations (infirmières, kiné, radio ou analyse) se caractérisant par une prise en charge de 100 %. L’un des postes les plus importants est également la pharmacie à 100 %. Il s’agit là de mutuelles d’entrée de gamme également connues sous le nom de mutuelle à 100 %. Elles permettent aux assurés de bénéficier de remboursements basiques. Il est par conséquent clair qu’en optant pour des contrats plus renforcés, le tarif augmentera de manière inexorable. C’est le cas lorsque vous choisissez une couverture de remboursement en euros de soins optiques ou dentaires tels que pose de prothèse, lentilles ou lunettes. Bref, le tarif à payer pour votre entreprise d’assurance santé est fonction du niveau de couverture recherché.

Comme vous le savez, les prestations de la securite sociale en France ne couvrent pas vos soins médicaux à 100 %, notamment pour l’optique, le dentaire et l’hospitalisation. Elles représentent en moyenne 78 % de ceux-ci. Le reste des euros devant être pris en charge non seulement par la complementaire sante mais également par l’assuré. C’est pour cette raison que vous devez par securite tenir compte de ces facteurs au moment de souscrire son contrat.

Les critères humains dans le calcul du prix des mutuelles

Pour déterminer le montant des devis à la charge des assurés, les mutuelles prennent en compte des facteurs humains. Ainsi, l’âge est le premier élément sur lequel se basent les compagnies d’assurances pour calculer le tarif d’une complementaire. Les personnes âgées auront des devis plus élevées que les jeunes. La situation professionnelle, le département de résidence ou encore le sexe font en outre partie des facteurs humains déterminants dans la fixation du montant de la cotisation en matière d’assurance santé. Les dépenses des cadres par exemple pour bénéficier d’une prise en charge adaptée à leurs besoins seront plus importantes que celles des autres catégories de salariés. Les femmes également coûtent plus cher que les hommes. Enfin, les assurés résidant dans les centres urbains auront des primes plus élevées que ceux issus des campagnes. Pour être plus concret, sachez que le coût d’une mutuelle santé famille avec des services équivalents peut faire l’objet d’une variation de l’ordre de 13 % selon que vous habitiez la capitale parisienne ou une localité se trouvant à la campagne.

Les frais d’acquisition et de gestion : des facteurs ayant une incidence sur vos cotisations mensuelles

Qu’il s’agisse de frais de gestion ou d’acquisition, ces derniers impactent le tarif de votre complementaire sante. En moyenne, ils représentent entre 15 et 25 % du prix de la mutuelle sante. La cotisation s’en trouve ainsi fortement impactée. Cette situation se justifie par un secteur des mutuelles et des assurances particulièrement concurrentiel. Et les dépenses engagées pour la gestion de votre contrat (administration et personnel notamment) et pour la conquête de nouveaux clients vont être répercutés sur le tarif de votre assurance santé.

L’évolution du marché : un facteur pris en compte par les mutuelles pour fixer les prix

Suivant les évolutions du marché relatives à la consommation ou la réglementation de médicaments, les compagnies d’assurance et les organismes de mutuelle sante vont aussi proposer des tarifs afin d’amortir les effets de celles-ci. On peut mentionner par exemple les cas de la mise en place de nouvelles taxes gouvernementales, le déremboursement de médicaments par la Securite sociale ainsi que l’augmentation de la consommation de médicaments et de consultations médicales (dentaire par exemple).

Pour réduire les cotisations mensuelles à charge de chaque assuré, certains organismes ont trouvé comme alternative l’application du principe de solidarité. Dans ce cas, l’ensemble des adhérents paient pour les autres souscripteurs de l’entreprise. Cette solution est appliquée sans qu’il ne soit tenu compte du niveau de consommation médicale de chaque assuré. Certaines proposent même un tarif de cotisation unique. Cependant, cette option n’est pas sans difficulté d’application.

Astuces pour profiter d’une offre de complementaire sante avec de solides garanties au meilleur tarif

En dépit de ces différents facteurs pris en compte pour calculer le prix d’une complementaire sante, il est toujours possible de dénicher un contrat adapté à vos besoins et à votre budget. Une comparaison des offres des différentes mutuelles et compagnies d’assurance est donc nécessaire pour optimiser votre choix.

Pour aller plus loin :