Mutuelle retraite : quelle complémentaire santé choisir quand on est sénior ?

La retraite, lorsqu’elle survient, arrive souvent avec son lot de complications liées à un changement de rythme de vie en l’espace de quelques semaines. Avec l’age, la santé des salaries se fragilise et les recours aux services médicaux deviennent plus fréquents, que ce soit pour un soin dentaire ou optique, pouvant aller de la simple médication à une hospitalisation. Ce faisant, c’est également les frais médicaux qui augmentent, rendant plus chères les mutuelles alors que les capacités financières des retraites s’amenuisent. La bonne santé étant garante de longue vie, il est alors important de prendre ses précautions pour une bonne prevoyance des dépenses de soins. Les retraites, ainsi que les garanties de l’assurance maladie classique, ne suffisent plus pour avoir les garanties d’une protection sociale efficace et des remboursements conséquents, pour l’optique par exemple. Cela justifie en partie que les contrats des mutuelles présentent de nombreuses particularités, aussi bien dans les démarches à mener que dans l’offre de services de complementaire sante proposée par chaque mutuelle sante.

Les démarches à mener par les salaries proches de la retraite pour la complementaire sante

1er cas : conserver sa mutuelle d’entreprise à la retraite

Les contrats d’assurance collectifs du régime obligatoire peuvent rester en vigueur même pour les retraites. La couverture des frais médicaux mise en place durant la carrière des salaries sera ainsi poursuivie. C’est un dispositif de la loi qui offre cette possibilité. Les seniors peuvent en effet évoquer le Droit de suite prévu pour ce régime. Il est toutefois important de préciser que le retraité, n’étant plus salarie, paiera plus cher le plan de mutuelle sante dans ce cas précis, sachant que son entreprise ne contribuera plus à sa cotisation une fois la retraite actée. Par ailleurs, les devis en ligne pour l’assurance du régime collectif de l’entreprise incluent rarement dans leurs remboursements toutes les options d’une véritable mutuelle senior. Ce premier cas ne sera que rarement en adéquation avec la protection complémentaire que recherchent la plupart des séniors pour une bonne prevoyance.

2ème cas : résilier l’ancien contrat et changer de mutuelle

Une seconde possibilité à l’age du départ en retraite consiste pour des salaries à rompre leur ancien contrat de complementaire, et à faire le choix d’une mutuelle pour senior adaptée. Le départ en retraite est un changement de situation qui a une incidence claire sur le risque garanti, et le retraité peut résilier l’accord sans justification. Pour acter la résiliation en guise de prevoyance, l’ancien salarie doit envoyer une lettre recommandée au prestataire avec qui il avait contracté une complémentaire. Cette lettre doit être émise dans les trois mois suivant le départ en retraite. D’après ce que prévoit la loi, dès que l’assureur aura reçu la missive, la résiliation du contrat prend effet en l’espace d’un mois. Le senior est libre de demander un nouveau devis et de contracter avec un autre prestataire en assurance pour garantir la protection de sa santé. Il peut rechercher un bon contrat par le biais d’un comparateur, tout en veillant à tenir compte des spécificités requises pour les mutuelles compétentes.

Les spécificités d’une mutuelle sante pour retraités

Au-delà de 70 ans, il est généralement compliqué de résilier une assurance ou une complémentaire. Pour cette raison, il est important pour les seniors de faire les bonnes analyses au moment de choisir leur complementaire sante afin d’obtenir un bon remboursement en plus de celui assuré par la couverture de la sécurité sociale pour soi et pour sa famille. Les comparateurs, qui proposent souvent un service de devis sur leur espace en ligne, peuvent être d’une grande aide en vue d’identifier des prestataires performants sur les critères clés que doivent remplir les complémentaires.

Les garanties soins de ville

La garantie soins de ville est intéressante pour les retraites et leur famille dans la mesure où elle permet de prendre en charge les fréquentes dépenses médicales auxquelles un senior s’adonne. Ces dépenses concernent aussi bien les consultations chez les généralistes que chez les spécialistes, et s’étendent aussi aux analyses, aux examens d’imagerie médicale, au recours à des kinésithérapeutes et auxiliaires médicaux. Entrant dans le cadre de prevoyance d’un traitement, d’un diagnostic, ou des consultations régulières, cette garantie vient fournir un complément efficace au remboursement de frais pris en charge par la Sécurité Sociale. Elle intègre également d’être remboursé pour le dentaire, l’optique, l’auditif, la diététique, l’homéopathique, la médecine douce… etc., dont la loi de la Sécurité Sociale s’occupe peu ou pas du tout.

La garantie hospitalisation

Les retraites et anciens salaries senior d’entreprise doivent veiller, en consultant les devis en ligne, à opter pour le choix d’une complementaire performante sur les remboursements des hospitalisations. La signature des contrats de complémentaire est un plan de vie, pour avoir une protection contre d’éventuels risques. Le senior veillera ainsi à anticiper sur un éventuel séjour à l’hôpital en vérifiant les garanties que propose le prestataire sur ce point. Une garantie de 200 % au moins sur l’hospitalisation doit se retrouver dans l’espace d’un contrat de mutuelle. Par prevoyance, il est par ailleurs appréciable que l’assureur fasse des offres performantes sur les dépassements d’honoraires.

La garantie assistance domestique

Les mutuelles qui intègrent une option d’assistance domestique dans leurs offres apparaissent bien plus préférables pour les seniors. La garantie d’assistance domestique permet au senior en situation d’hospitalisé (avant, pendant, après) de bénéficier de divers services tels que le déplacement de ses proches, la garde d’animaux domestiques ou encore la téléassistance.

Une adhésion simplifiée

Compte-tenu de la particularité d’une mutuelle sante pour seniors, diverses conditions d’adhésion permettent d’alléger le surcoût éventuel au niveau du tarif pour les bénéficiaires. Il s’agit notamment de proposer d’adhérer sans limite d’age et sans remplir un questionnaire de santé. Une couverture complète représente également un point essentiel dans toute complementaire sante.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + dix-huit =