Le top 10 des assurances-vie en France

Ils sont trois à se partager le peloton du classement dans le domaine de l’assurance-vie en France. En tête, avec un encours de 273 milliards d’euros, CNP Assurances tient la dragée haute à ses concurrents. Le groupe représente 16,7 % des parts de marché, mais se fait rattraper peu à peu par Crédit Agricole Assurances.

En effet, la branche assurance de la banque verte affichait, fin 2017, un encours de 248 milliards d’euros, avec 2,1 millions de contrat assurance enregistrés, rien que pour sa filiale Predissime. Troisième du classement, Axa France Assurance opte pour la stabilité, maintenant un niveau de capitalisation presque identique depuis plusieurs années. Avec 8 % de parts de marché, l’assureur affichait un encours de 132 milliards en fin 2017, grâce à l’épargne d’associations telles qu’Agipi.

 Positionnement serré, au coude à coude…

C’est ainsi qu’il faut lire les positions respectives du Crédit Mutuel et de BNP Paribas. En fin 2017, la branche assurance-vie de la banque mutualiste totalisait un encours de 127 milliards d’euros. Une position qui fait fi des différents assureurs dans le giron de la banque. Actuellement 4e du classement, il a progressé par rapport à fin 2014, où il occupait la 5e place. BNP Paribas reprend la place précédemment occupée par le Crédit Mutuel, se faisant un 5e rang honorable. En effet, la banque affiche 125 milliards d’encours, avec un effort de près d’un million de contrat assurance signés rien qu’en 2017.

Le 6e à équidistance…

La Société Générale Insurance opte pour une position presque équidistante, entre les grands premiers et les petits derniers. Conservant sa 6e place, la branche assurance de la banque a capitalisé 101 milliards d’encours en fin 2017, avec 540 000 contrats signés. Ceux-ci ont généré 41 milliards d’euros, grâce à une offre se situant dans le milieu de gamme.

Les 4 derniers qui ferment la marche…

Leur position ne traduit pas une contre-performance. Bien au contraire ! Les 4 assureurs qui ferment la marche enregistrent des progressions honorables. L’italien Generali a capitalisé pour 86 milliards d’euros, détenant 5 % de parts de marché, à la 7e place du classement. Son réseau d’agents généraux, adossés sur un partenariat stratégique (Boursorama, ING Direct, Linxea…) lui a permis cette prouesse. Avec 74 milliards d’euros d’encours, Aviva a signé 645 contrats, rien qu’en 2017, représentant un encours de 38 milliards d’euros. Ce qui lui assura sa 8e place au classement. Allianz talonne son devancier dans le classement, avec 71 milliards d’encours, à la 9e place. Depuis 2015, l’assureur réussi à vendre son offre maison, axé autour de l’épargne multi-vie. Parmi ses clients figurent les associations d’épargnants comme Asac-Fapès. Enfin, AG2R la Mondiale ferme la marche, totalisant 68 milliards d’encours. L’assureur s’est positionné sur le segment quasi en plein essor de l’épargne gestion privée. Ce qui lui attribue une position honorable dans le top 5 des assureurs, sur ce segment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =