Votre assurance moto à l’étranger

Si vous envisagez de voyager en moto hors du territoire français, vous devez commencer par vérifier auprès de votre assureur dans quelles conditions il vous indemnisera si vous êtes victime d’un accident pendant votre voyage. Si votre agent d’assurances ne vous a pas encore délivré la carte verte d’assurance internationale de votre véhicule, demandez-lui de vous la faire parvenir. Cette carte vous indique quels sont les États dans lesquels votre assureur pourra vous couvrir ainsi que les coordonnées de ses représentants dans ces différents États.
moto
Crédit photo : jack_spellingbacon

En outre, sachez qu’en cas d’accident impliquant un tiers à l’étranger, c’est la loi du pays qui sera applicable sauf si le tiers est de nationalité française. Dans tous les cas, il faut remplir un constat amiable européen, noter les coordonnées de l’assureur de l’autre conducteur et déclarer le sinistre au bureau central de France ainsi qu’à votre assureur dans les cinq jours.

D’autre part, pour faire réparer votre moto, vous devez attendre l’intervention de l’expert qui sera chargé d’examiner les dégâts par le mandataire de votre assureur. Il est conseillé de ne pas engager de frais tant que votre assureur ne vous aura pas donné son accord. Par ailleurs, n’oubliez pas de conserver toutes les pièces justifiant votre préjudice pour être indemnisé correctement. Si vous avez été blessé, munissez-vous de tous les documents médicaux attestant les lésions subies.

Sachez aussi que si vous êtes victime d’un accident dans un État de l’Union européenne, le tribunal compétent est celui dont dépend le lieu où l’accident s’est produit ou celui dont dépend le domicile du responsable de l’accident.

Enfin, pensez à vérifier les prestations d’assistance prévues dans votre contrat ainsi que le niveau de couverture dont vous bénéficierez si votre moto est volée à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − 15 =