Comment protéger son scooter contre le vol ?

Les deux-roues sont des cibles privilégiées pour les voleurs. Petits et légèrs, ils sont faciles à subtiliser. Bien souvent, l’imprudence du propriétaire en est la cause. Et dans ce cas, les assureurs ne remboursent aucun centime à la malheureuse victime. Pour ne pas se retrouver dans cette triste situation, mieux vaut prévenir que guérir. Quelques précautions s’imposent alors.
antivol
Crédit photo : filip42

Règle n°1 : ne pas faciliter la tâche au voleur

Emportez toujours votre clé avec vous. Ne la laissez jamais sur le contact même pour 2 secondes. Ne la rangez surtout pas dans le top case. Verrouillez la direction de votre deux-roues. Du coup, le malfaiteur ne pourra pas rouler avec, à moins d’être assez têtu pour le porter.
Attachez votre roue arrière à un poteau, une borne. Bref tout mobilier urbain à votre portée. Le voleur devra arracher le poteau pour pouvoir transporter votre moto.

Règle n°2 : Mettez les assureurs de votre côté

Installez un antivol. Les contrats d’assurance exigent la mise en place d’un antivol qui suit les normes. Assurez vous que le votre soit estampillé Norme française (NF) ou agrée par la Sécurité et Réparation automobile (SRA).
Garez-vous, dans la mesure du possible, dans un lieu fermé et/ou fréquenté. Certains assureurs considèrent le parcage dans la rue comme une imprudence. Du coup, vous risquez de ne pas vous faire rembourser.
Toutes ces précautions prises, soyez sûr que votre scooter perdu, vous aurez un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 18 =